Neuf mois après avoir contracté le Covid-19, Pauline Oustric n’a «toujours pas retrouvé une vie normale» et doit composer avec une fatigue persistante et de nombreux symptômes invalidants. Elle a créé une association pour soutenir les patients, aider la recherche et faire reconnaître le statut…