Avec la crise sanitaire, le Nouvel An chinois ne connaît pas, cette année encore, son éclat habituel. Toutefois, il garde sa tradition culinaire, car les dîners de fêtes accompagnent le changement de signe.