CHRONIQUE. Xi Jinping a voulu montrer à l’administration Biden que l’Europe ne lui était pas acquise, mais la méfiance de pays d’Europe de l’Est a fait échouer sa manœuvre de séduction vaccinale. L’UE en sort renforcée, analyse Sylvie Kauffmann, éditorialiste au « Monde ».