Le Club des acheteurs de prestations intellectuelles s’est penché fin janvier sur la question des achats de formation lors d’un petit déjeuner. L’occasion de faire sur le point sur un secteur de la formation professionnelle à la fois atomisé, concentré et en pleine mutation.