Jusqu’au 30 novembre 2016, le moustique tigre, qui peut transmettre la dengue, le chikungunya ou le virus Zika, est sous surveillance renforcée en métropole. L’insecte est désormais implanté dans trente départements.