#Politique: ENNUIS JUDICIAIRES – L’ancienne ministre de la Justice Rachida Dati a été mise en examen pour « corruption passive » et « recel d’abus de pouvoir » dans l’enquête sur ses prestations de conseil auprès de l’ancien patron de l’alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn.