« Non coupable »: Willy Bardon, condamné en décembre 2019 à trente ans de réclusion criminelle pour l’enlèvement, le viol et la mort d’Elodie Kulik en 2002, a de nouveau clamé son innocence lundi à l’ouverture de son procès en appel devant la cour d’assises du Nord.