Le procès en appel de Willy Bardon, condamné en décembre 2019 à trente ans de réclusion criminelle pour l’enlèvement, le viol et la mort d’Elodie Kulik en 2002, s’est ouvert lundi après-midi devant la cour d’assises de Douai. »Enfin! Willy Bardon est malheureux depuis sept ans, moi ça va faire…