Un porte-parole du parquet de Brunswick en charge de l’enquête pénale autour de Volkswagen a rejeté les informations du Spiegel. En réalité, « bien moins de 10 personnes » seraient impliquées dans la fraude.