Une quarantaine de Français, ainsi que des Afghans qui ont travaillé pour la France, ont pris place samedi matin à bord d’un vol spécial affrété par la France pour quitter le pays, alors que les talibans continuent leur avancée. Mais d’autres ont choisi de rester sur place, et ce alors que…