Deux autres personnes majeures avaient été interrogées en garde à vue mais ont été relâchées sans qu’aucune charge ne soit retenue contre elles.

L’enquête sur l’agression homophobe de la mi-juillet à Rogliano (Haute-Corse) se poursuit. Deux mineurs de moins de 16 ans ont été mis en examen,…