Les Albanais votaient dimanche lors de législatives, jugées cruciales pour les rêves européens du petit pays des Balkans, qui doivent départager le Premier ministre sortant et une opposition aussi hétéroclite que déterminée à précipiter sa chute.