La police a annoncé plusieurs interpellations ainsi que la mort de quatre membres présumés du commando accusé d’avoir tué le chef de l’Etat