Le Kenya va discuter avec l’Agence mondiale antidopage pour régler son litige.