Un millier de personnes à Rambouillet et des policiers rassemblés devant les commissariats de plusieurs villes de France: lundi, des hommages ont été rendus à Stéphanie Monfermé, l’agente administrative assassinée vendredi par un Tunisien de 36 ans radicalisé.