L’attaque mortelle d’une agente dans le commissariat de police de Rambouillet a été commise par un Tunisien de 36 ans dont la radicalisation « paraît peu contestable » et qui présentait « certains troubles de personnalité », a indiqué dimanche le procureur antiterroriste.