Atteinte d’un Covid long depuis près d’un an, Anabelle Georges se bat pour que cette maladie soit reconnue. « Je veux rester optimiste pour tous les malades et leur dire qu’on va y arriver », explique-t-elle.