Aurélien Rousseau, directeur de l’Agence Régionale de Santé d’Ile-de-France, s’exprime à propos du criblage des tests positifs au virus, devenus majoritairement issus des variants, majoritairement britannique.