Le directeur général de l’ARS Ile-de-France décrit une situation « tendue » dans les hôpitaux d’Ile de France.