#Santé : EXTENSION – Limités au départ aux personnes âgées de 15 ans minimum, les autotests nasaux antigéniques, moins invasifs que les nasopharyngés, s’adressent désormais aussi aux enfants plus petits.