Les enseignants interrogent la pertinence des indicateurs, publiés mercredi, alors que l’examen s’est tenu l’an dernier dans des conditions inédites, en pleine crise sanitaire.