Donald Trump méritait d’être banni de Facebook pour avoir « encouragé » l’invasion violente du Capitole par ses messages affirmant qu’il avait gagné l’élection présidentielle, a estimé dimanche le co-président du conseil de surveillance de Facebook, même si les règles du réseau social souffrent…