A l’issue de sa deuxième place dans la mass start, Martin Fourcade a logiquement reconnu la supériorité de Johannes Boe. Le Français dresse un bilan largement positif de ses Mondiaux, malgré le rêve envolé de Grand Chelem sur les courses individuelles.