Le président américain Joe Biden a appelé vendredi depuis Atlanta à la mobilisation face aux violences dont sont victimes les Américains d’origine asiatique, soulignant que nombre d’entre eux vivaient désormais dans « la peur ».