De nouveaux rassemblements de protestation contre le coup d’Etat militaire en Birmanie ont été violemment dispersés dimanche par les forces de sécurité, des médias et des sources locales faisant état de trois manifestants tués.