Des habitants de Rangoun fuient en nombre vendredi la principale ville de Birmanie où la junte intensifie sa répression meurtrière, décidée à éliminer toute dissidence pro-démocratie.