L’Assemblée générale de l’ONU est appelée mardi à approuver un projet de résolution non contraignante prévoyant « une suspension immédiate » du transfert d’armes à la Birmanie et à ses dirigeants militaires, a-t-on appris dimanche aux Nations unies.