La police birmane a tiré des balles en caoutchouc samedi pour disperser des manifestants rassemblés dans la capitale Rangoun pour demander le retour de la démocratie, selon un journaliste de l’AFP sur place.