Quelques semaines après le début de la campagne de vaccination au Brésil, le pays fait déjà face au manque de doses des différents vaccins autorisés. La ville de Rio de Janeiro a suspendu les vaccinations à compter du mardi 16 février, jusqu’à temps de recevoir des stocks supplémentaires.