La Pologne et la Hongrie dénoncent devant la Cour de justice de l’UE le mécanisme sur l’Etat de droit approuvé par les 27 qui conditionne l’aide européenne au respect des valeurs fondamentales.