La Société sucrière du Cameroun (SOSUCAM) prévoit un stock d’invendus de l’ordre de 60.000 tonnes à fin mai prochain dans ses magasins de Mbandjock et Nkoteng, localités situées à une centaine de kilomètres de la capitale, Yaoundé, du fait de produits de contrebande venus du Nigeria voisin, selon…