Une nouvelle étude sur le cancer du sein, concernant les anomalies génétiques liées à cette pathologie, assure une belle avancée dans la compréhension de la maladie et doit permettre de mieux adapter les traitements.