L’être humain multi-connecté est paradoxal : il s’expose de plus en plus dangereusement sur les réseaux sociaux et les applis… tout en s’inquiétant de la surveillance de ses données personnelles.