La décision du maire de Nice Christian Estrosi d’interdire l’accès à la Promenade des Anglais et aux plages lors de ce premier week-end de confinement a soulevé une vague d’indignation d‘une partie des habitants.