Dans « Tout peut s’oublier » (Flammarion), Olivier Adam raconte l’histoire de Nathan, gérant d’un cinéma en Bretagne dont l’ex-femme s’est évaporée avec leur fils de 4 ans. Il est donc question d’une disparition, comme dans plusieurs de ses précédents romans tout comme dans la chanson « Le petit…