Ce diagnostic est opéré avant tout par l’analyse des principales sources d’informations disponibles pour chaque créancier. Cela lui permet d’avoir un premier éclairage avant la détermination de sa stratégie.