Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a appelé vendredi à « ne pas jouer avec les nerfs des Français », après la proposition de la mairie de Paris de confiner pendant trois semaines la capitale, tout en appelant les élus parisiens au dialogue.