Face à cette nouvelle formule de confinement imposée à près d’un tiers des Français, certains médecins restent sceptiques. Pour d’autres, ces mesures sont un bon compromis entre le niveau d’acceptation des Français et l’urgente nécessité d’apaiser les tensions dans les services de réanimation….