Deux milliardaires sud-coréens se sont récemment engagés à donner plus de la moitié de leur fortune à des oeuvres de charité, une initiative exceptionnelle dans une économie dominée par les grands conglomérats familiaux.