L’essentiel de la pollution aux hydrocarbures repérée au large de la Corse avait été récupéré mardi après-midi et les plages rouvrent dans le nord de l’île, mais la menace subsiste sur le sud et notamment Porto-Vecchio.