Les jours rallongent et l’horaire de couvre-feu devient plus difficile à respecter. Sur le littoral, et notamment à Biarritz, le nombre de verbalisations est en hausse. La police accroît sa présence après 18 heures.