Le médecin, président du Conseil scientifique, doit jongler entre les recommandations sanitaires qu’il soumet au gouvernement et les décisions politiques que prend ce dernier. Un exercice pas toujours simple…