Les données publiées tard dimanche soir par Santé publique France ne traduisent pas une amélioration des indicateurs d’évolution de l’épidémie. Celle-ci reste toujours très active dans le pays