L’Algérie va rouvrir partiellement ses frontières à partir du 1er juin, après plus d’un an de fermeture en raison de la pandémie de coronavirus, a annoncé dimanche la présidence dans un communiqué.