Pour lutter contre la pollution que représentent les masques usagés laissés dans la nature, deux amis, Edmund et Frédéric, se sont lancés dans une longue marche entre Marseille et Paris. Ils ont récolté 5.000 exemplaires de ces éléments médicaux très polluants.