Le régulateur européen avait été saisi par Pfizer/BioNTech fin avril. Jusqu’alors, l’autorisation était limitée aux personnes de plus de 16