ÉDITORIAL. En pleine campagne des élections régionales, Emmanuel Macron capitalise sur sa gestion, pour l’heure réussie, de la phase actuelle de l’épidémie. Mais la limite de cette stratégie est de susciter un excès d’insouciance.