Le pass sanitaire, largement critiqué par l’opposition et le Modem, sera d’abord réservé aux déplacements vers ou depuis l’étranger. Il subordonnera également l’accès à des grands rassemblements ou à certains lieux.  

Présentation d’un résultat négatif, justificatif de vaccination ou attestation…