L’hypothèse d’une reprise épidémique à l’automne alerte le gouvernement, qui réfléchit à des moyens de relancer la campagne vaccinale.