Vendredi, le président français et la chancelière allemande ont profité d’une de leurs dernières allocutions conjointes pour mettre en garde